Béatrice KERBASTARD – 2020

Sur un papier préparé de ses enduits fabriqués “maison“, Béatrice dessine les corps au fusain, au pastel gras. D’un geste rapide, sûr, ses dessins affirment les lignes du corps du modèle vivant durant les poses minutées.

Puis à l’atelier, elle colore ce travail préparatoire, comme par mémoire. C’est alors que la composition devient tableau. Devient peinture. Prend vie. Et son travail sur l’instinctif,  le ressenti, se concrétise enfin. Tout en délicatesse et force à la fois.